Plan de travail 12

L.Danse

L.Danse est une école de danse créée par Fanny Polet en 2016, dans la continuité du Studio de danse Jump ! (géré par Fanny et Léonie Pommelet de 2008 à 2015).

Située au 1er étage du Centre Commercial « La Belle Vie » (PK5, Nouméa) L.Danse accueille les enfants à partir de 5 ans, les ados et les adultes.

On y enseigne essentiellement le modern’jazz, influencé par des styles très variés. Chaque section pourra aborder des influences différentes en fonction des chorégraphies travaillées pour le spectacle de fin d’année : street-jazz, newstyle, music hall, lyrical, néoclassique, raggadancehall, afrojazz…

Ce large choix de styles de danse est proposé par plusieurs intervenantes : Fanny Polet, Margaux Bireau, Magali Wuille et Fanny Diasinos qui font preuve de grande créativité et privilégient l’épanouissement de l’élève au sein d’une discipline, d’un art, d’un groupe.

Le spectacle a lieu chaque fin d’année dans la grande salle du Centre Culturel du Mont-Dore, dans des conditions « professionnelles » (scène, éclairages, son, costumes…). Il permet aux élèves de présenter leur travail, mais surtout de goûter au plaisir de la scène, du spectacle vivant, de se dépasser devant un large public. Le spectacle est un objectif important pour les élèves qui se donne à fond toute l’année pour présenter le meilleur d’elle-même.

L.Danse participe également à de nombreux événements tout au long de l’année : Le Carnaval de Nouméa, le Rex Contest, le salon de l’étudiant…

Fanny commence la danse à l’âge de 5 ans en métropole. Arrivée à l’âge de 7 ans en Nouvelle Calédonie, elle intègre alors les cours de danse jazz et classique de Claudine Minel puis de Jacqueline Rétif aux Coulisses de la Danse.

De retour en France pour ses études, elle gagne des concours chorégraphiques dans la région de Montpellier, avant de revenir sur le territoire en 1999 pour intégrer les Coulisses de la danse en tant que professeur de modern’jazz. Elle seconde alors Claudine Minel dans la création de nombreux spectacles, notamment des comédies musicales comme Esmeralda, Romeo et Juliette, Cats…etc…

En 2008, Fanny et Léonie créent le Studio de Danse JUMP ! qui connait rapidement un grand succès.

En 2016, Fanny ouvre le studio L.Danse au Centre Commercial « La Belle Vie », où elle est assistée par Lauryne, Margaux et Allison.

Fanny choisit tout au long de sa carrière d’explorer différents styles de danse et de proposer ce panel à ses élèves, ce qui leur permet de découvrir la richesse du mouvement à travers les époques et les cultures.

Fanny participe également à des pièces de théâtre, à la création de la troupe « Passionnément Strass » qui a présenté un spectacle de cabaret parisien pendant plusieurs années sur Nouméa et en brousse. Elle participe régulièrement avec ses élèves au « Carnaval de Nouméa » où son char et le dynamisme de la troupe sont à chaque fois très appréciés.

Diplomée de Sophrologie au sein du CESA Nouméa, en 2015, Fanny insiste notamment, à travers l’enseignement de la danse, sur le développement de la conscience corporelle et l’épanouissement de l’enfant. Le cours de danse est alors bien plus qu’un simple apprentissage d’une technique. Il permet à l’enfant de s’épanouir, de prendre confiance en lui, de s’intégrer au sein d’un groupe, de développer la concentration, le goût de l’effort, la discipline ; de décharger les tensions physiques par le mouvement et les étirements.

Dès l’enfance, Fanny Diasinos est piquée par le virus de la danse, en particulier par l’art de chorégraphier. Elle enchaîne les spectacles pendant 8 ans, jusqu’à son entrée à l’université où elle créé une compagnie de danse étudiante, avec laquelle elle continue de chorégraphier, danser, et se produire sur scène lors de rencontres et concours dans différentes villes.

À 22 ans, ayant à cœur de sensibiliser les jeunes aux spectacles de danse contemporaine, elle crée et organise en 2006 et 2008 le festival régional de danse « Affleure de peau » à Avignon. Un événement qui a réuni étudiants amateurs de danse de toute la région PACA et compagnies professionnelles de danse françaises et internationales sur plusieurs jours autour d’ateliers, de conférences et de spectacles.
Après l’obtention d’un Master 2 et plusieurs années d’expérience professionnelle dans le domaine du Management des structures culturelles et artistiques, Fanny se lance dans la réalisation de son rêve et poursuit une formation de danseuse professionnelle à Paris durant 4 ans, en danse jazz, moderne, contemporaine et classique.
Elle obtient son Diplôme d’Etat de professeur de danse jazz au Studio Harmonic en 2015.
Durant près de 20 ans, elle n’a cessé de prendre des stages et des cours avec des professeurs français et internationaux partout en France, et récemment, à Melbourne en Australie.
Inspirée également par les danses urbaines et latines, qu’elle pratique en parallèle, Fanny propose une danse Modern’jazz éclectique et plurielle qu’elle décline en cours de Street jazz spécifiquement.
Fanny est une professeure passionnée, énergique et joyeuse qui a à cœur de faire progresser ses élèves dans un environnement bienveillant et en les aidant à accéder au lâcher prise et à une confiance en eux.
« Je défends une danse habitée de l’intérieur, en lien avec nos émotions profondes. Je travaille sur le souffle et l’énergie, en connection avec la musique, comme impulsions du mouvement.
J’aime jouer sur les contrastes dynamiques, les accélérations/ ralentis et sur l’intensité du mouvement. »
Elle a également été chorégraphe et danseuse pour plusieurs spectacles dont celui de sa Compagnie de danse Kayla, créée en 2016 à Marseille.
Arrivée à la rentrée 2020 sur le caillou, Fanny a donné des cours dans différentes écoles comme Les feux de la Rampe et Atelier 6, est intervenue au Conservatoire de Nouvelle-Calédonie et a créé, la même année, son école de danse à Nouméa et Boulouparis.
Depuis 3 mois elle est également la chorégraphe et danseuse de la Compagnie « Vibrations » (danse Modern’Jazz/contemporain) qu’elle a créé avec ses élèves avancés et des danseurs professionnels du territoire.

Margaux est née le 12 février 1994 en métropole. Elle commence la danse à 2 ans et demi ! en insistant pour suivre les cours de ses grandes sœurs.

Arrivée sur le territoire à l’âge de 6 ans, elle suit pendant 3 ans des cours de danse tahitienne et de gymnastique, puis intègre les cours de modern’jazz de Fanny aux Coulisses de la Danse, puis avec Léonie et Fanny au studio de danse Jump !. Margaux complète sa formation en prenant des cours de danse Hip-hop avec Soufiane Karim, puis lors de stages en métropole et sur le territoire, notamment en ragga-dancehall.

Margaux commence à chorégraphier avec Lauryne en 2012, remporte plusieurs prix au concours du « Rex Contest » et présente sa première chorégraphie solo au spectacle de Jump ! en 2015. Margaux s’épanouie dans le style ragga-dancehall mais crée également dans d’autres styles tels que le modern’jazz, le music-hall, avec de fortes influences hip-hop et afro-jazz.

Margaux commence à donner des cours à L.Danse en 2017. La qualité de son travail et ses chorégraphies sont très appréciés par les élèves.

Margaux et ses élèves de la section Inter 3 ont remporté la 3ème place dans la catégorie « Academic (moins de 16ans) » au « REX CONTEST 2020 »

Magali Wuille est une jeune danseuse et pédagogue de 22 ans, originaire de Nouvelle-Calédonie. Après une dizaine d’années à Jump à Nouméa, elle s’est envolée en France dans l’école Epsedanse d’Anne-Marie Porras à Montpellier en 2017, dans le but de passer son diplôme d’état de professeur de danse jazz.

Après une année d’orientation professionnelle, une année d’examen technique et une année de théories et de pédagogie, la voici maintenant diplômée et prête à vous partager pleinement sa matière. Elle a été formée auprès de grands noms tel que rudy bryans pour le classique, Anne-Laure Giroud pour le jazz… A pu rencontrer, s’inspirer et assister aux stages de Magali Verin ,Alain Gruttadauria, Anthony Despras…qui lui ont donné un style de danse bien à elle  » je suis reconnaissante et très heureuse d’avoir traversé et appris différents styles, c’est ce qui fait ma force et me nourrit aujourd’hui  » Dotée d’une forte énergie jazz, africaine-américaine, la bonne ambiance ne manquera pas.

magali L.danse